Antivol de cadre

Antivol cadreLes antivols de cadre sont montés de série sur la plupart des vélos hollandais et commencent à être connus en France. Ils se fixent au cadre du vélo et immobilisent la roue arrière. Ainsi, ils empêchent le vélo de rouler. C’est le système idéal pour les arrêts très courts, comme acheter une baguette de pain ou retirer de l’argent au distributeur. Ils peuvent aussi être utilisés pour des stationnements plus longs, en complément d’un autre antivol maintenant le cadre à un point fixe.

Certains modèles comme le AXA Defender ou le ABUS Amparo 4850 sont prévus pour recevoir une chaîne qui vient se brancher dessus, et qui permet d’attacher le vélo à un point fixe sans avoir un jeu de clés supplémentaire. C’est très astucieux, le seul bémol est que les chaînes en question peuvent être coupées facilement avec une pince monseigneur.

Ces antivols de cadre se fixent avec 2 vis dans les oeuillets du cadre positionnés sous les haubans. Si le vélo n’a pas d’oeillets à cet endroit, pas de problème l’Abus Amparo se fixe grâce à des colliers qui viennent entourer les haubans à cet endroit.

Autre point de distinction à étudier avant l’achat : certains (type AXA Defender) ont une clé captive lorsqu’il est ouvert : ainsi, votre clé ou votre trousseau de clés reste sur le vélo lorsque vous roulez ; cela évite de perdre ses clés en route (très pratique pour les loueurs) ou d’oublier de vérouiller le vélo. D’autres ont un système de clé non-captive (ABUS Amparo 4850 par exemple), si vous préférez retirer votre clé lorsque vous roulez.

Les prix sont généralement compris entre 20 et 40 euros. Là aussi, on en a pour son argent.